Accueil‎ > ‎Actualité sportive‎ > ‎

Compte-rendu Triathlon de Huy - 1er 1/4 par Agnès Lambert

publié le 11 sept. 2014 à 09:54 par Vandiest Thomas   [ mis à jour : 11 sept. 2014 à 09:54 ]

Mon premier quart

Des sensations plus qu’agréables, formidables, je dirais même plus exceptionnelles … de pur bonheur ! Et le pire … c’est que, bien qu’ayant peur de ne pas pouvoir le terminer, j’ai passé la ligne d’arrivée dans un état de pure fraîcheur ^^ non, allez, j’exagère un peu, le front et les tempes recouverts d’une fine couche de sel quand même ;-p

Plongée dans de l’eau relativement froide (17,7 °C), je pense que mon cœur ne devait pas battre à moins de 180 puls. déjà … j’étais angoissée à l’idée de passer je ne sais combien de temps dans l’eau, de me faire couler par l’une ou l’autre baleine, ou encore de me prendre des coups à m’en faire perdre mes lunettes … mais non, ce fut loin d’être le cas !!!! Après 5-10 minutes, un vrai poisson dans l’eau : que du plaisir, sous ce soleil chaleureux ! Pour vous dire, lorsque j’ai vu les drapeaux, je me suis dit en moi-même : « Ah bon, déjà ? » j’étais si bien dans l’eau que j’avais presque l’envie d’y rester (enfin, vous me comprenez). Après 29 min 04, je suis sortie de l’eau et j’ai mis un temps fou à enlever cette m… de combi (comme d’hab) et je me suis un peu énervée (comme quoi, dire que je n’avais pas d’objectif de temps et que je voulais y aller coooooolll, l’ambiance de la course fait qu’on veut aller vite ;)). Bref, transition de mamie mais bon, hop je saute sur mon vélo et suis partie pour 40 km J surprise par ces deux petites côtes bien sympas et contente de dépasser 4 femmes sorties de l’eau avant moi. Les mecs, n’en parlons pas, ils ne faisaient que me dépasser, telles des fusées ;) enfin, avec un petit mot de soutien en passant, bien agréable ;). A la fin du vélo (après 1h33), bah le triathlon dit qu’il faut courir et c’est ce que j’ai fait après avoir enfilé mes chaussures… j’ai commencé tout tout doux, de peur d’avoir un poing de côté ou juste, plus de souffle, puis bon, une transition progressive pour mes p’tites gambettes aussi of course. Et ce fut le pur bonheur du début à la fin, j’ai réussi à accélérer au fur et à mesure de la course et j’ai même dépassé 3 hommes sur le 2ème tour ^^. Un papy qui faisait le signaleur sur le parcours a crié au passage : « Bien ça la p’tite dame ! » Son encouragement n’a fait que me donner encore de l’énergie ! J’ai terminé en 3h06 !

Ce que je peux dire en tout cas, c’est que jamais je n’aurais pensé ressentir de telles sensations sur une plus longue distance. Ce n’est pas comparable aux triathlons promo et j’avoue que j’ai pris bien plus de plaisir dans une telle course J Huy, je te dis à l’année prochaine mais j’espère que je découvrirai de nouveaux triathlons aussi !!!!