Accueil‎ > ‎Actualité sportive‎ > ‎

ITU World Triathlon: compte rendu

publié le 17 mars 2016 à 05:25 par Tom Vandiest   [ mis à jour : 17 mars 2016 à 05:25 ]

ITU World Triathlon: compte rendu
Par Damien Janssens (Instagram @d_jdb), un ancien RCBTiste qui refait surface d’un autre continent

Le deuxième objectif de ma première saison de triathlon, 1 mois après l’Ironman 70.3 Dubai, était l’ITU World Triathlon Abu Dhabi. Etant mon premier triathlon en distance olympique, je ne peux de nouveau pas fixer d’objectif précis. J’espère secrètement être en dessous de 2h30. On verra bien !

Le désavantage du triathlon au Qatar, c’est qu’il faut prendre l’avion pour n’importe quelle compétition hors du pays. Et c’est toujours une grosse organisation, surtout pour transporter le vélo !

Le ITU d’Abu Dhabi est la course phare du TriClub Doha, on est une grosse 20aine du club à faire le déplacement, dans le même avion et le même hotel. Ambiance assurée, avec le mélange de nationalités (Qataris, Irlandais, Espagnols, « South-Africans », Australiens… et Belge ! ☺ ).

Jeudi soir, l’arrivée à l’aéroport d’Abu Dhabi est très atypique. Je n’ai jamais vu autant de « bike bags » ! On regarde tous arriver par la porte des « oversized luggages » un à un nos caisses à vélo, comme des gamins devant un stand de pêche aux canards un jour de foire.

Le vendredi matin veille de course, on se rend au Race Village pour retirer son Race Pack (j’aimais bien mon numéro de dossard : 2016 !) et participer au « swim practice ». Le parcours nat est dans la mer, mais protégé des vagues par un large mur de quai, d’où se fait le départ. Deux avantages : surface très plate, presque comme dans un lac, et une vue à couper le souffle sur la corniche d’Abu Dhabi ! L’après-midi, on vient déposer nos vélos dans le parc.

Samedi matin, la transition ouvre à 5h du mat et on y entre pour préparer notre vélo pour la course (affinage de la pression de pneus, gourdes, gels, élastiques..). Le départ pour mon groupe d’age se fait à 7h20, sous le soleil levant !

C:\Users\djanssensdb\Documents\Perso\TriClub Doha\PICTURES\2016-03-05 ITU World Triathlon Abu Dhabi\12802883_1273849735963442_9174714855755025581_n.jpg

Lors du semi de Dubai, la natation avait été réduite à 600m à cause de la hauteur dangereuse des vagues causées par un vent impressionnant. Les 1,500m du ITU Abu Dhabi était donc ma distance la plus longue en natation ! Une grande boucle dans laquelle je m’oriente bien, avantagé par les nombreux aquathlons et entrainements en mer avec le club. Un rapide coup d’œil à la montre en sortant de l’eau, 30’30, ça correspond à ce que je voulais. C’est donc motivé que j’enfourche mon vélo pour entamer les 40km.

Le parcours vélo est un régal : tout plat (imaginez la côte belge…), très roulant, deux boucles de 20km avec un léger vent. Sans aucune référence précédente, je me dis que je serais content avec une moyenne de 33kmh. Mais, entrainé par la motivation et très en forme, je décide de rouler en gardant mes pulses autour de 160 bpm. Je ne fais pas trop attention à ma vitesse, et pose le pied après un peu plus d’1h08, soit 35,6kmh de moyenne. J’étais euphorique ! J’avais pris deux gourdes, mais n’en ai utilisé qu’une. À retenir pour la prochaine course, je gagnerai près d’1kg.

Les 10km cap ont été plus pénibles par contre. Mon temps de référence sur 10km « sec » est 41’15, je voulais donc finir autour de 42min. Mais c’était sans compter la chaleur montante et le fait que j’avais roulé vite. Le premier des 2 tours se passe bien, et le deuxième a été plus dur, je change la vue de ma montre pour ne pas voir ma vitesse, et me concentrer sur le temps total. Au km8, je réalise que si je continue à cette vitesse, l’objectif temps sera atteint. La motivation remonte d’un coup ! Lors de l’arrivée sur le tapis bleu à 200m de l’arrivée, le speaker annonce mon nom, je sors le drapeau belge et finis par un bon sprint, 43’30 pour les 10km cap pour un temps total de 2h27 : objectif atteint ! Au final, je finis 10ème de mon age group comme à Dubai, et 77e au scratch sur 550.

On a ensuite assisté aux courses des professionnels et j’ai pu rencontrer, entre autres, le belge Marten Van Riel (qui fera une belle 17ème place), et reçu un T shirt signé par Richard Murray (beau 2ème) ! En bonus, un selfie avec le vainqueur du jour, Mario Mola. Pour les filles, j’ai rencontré à mon hôtel Helen Jenkins et Jodie Stimpson avant leur course. Je leur ai demandé laquelle d’entre elles gagnerait et laquelle serait deuxième, elles ont éclaté de rire, mais au final, Jodie Stimpson a gagné et Helen Jenkins finit 3ème !

Après la course, il a fallu décider le prochain objectif. J’ai combiné avec mes vacances en Belgique et me suis inscrit à Eupen en «Long » (1.9, 88, 21) le 7 aout 2016. J’espère y retrouver un maximum d’entre vous !  

C:\Users\djanssensdb\Documents\Perso\TriClub Doha\PICTURES\2016-03-05 ITU World Triathlon Abu Dhabi\12670935_10153291261295163_8124291397477536318_n.jpg