Les Teams‎ > ‎Présentation Team Elite‎ > ‎Team Elite‎ > ‎

Matthieu Lombaert

publié le 7 janv. 2018 à 06:50 par Tom Vandiest   [ mis à jour : 7 janv. 2018 à 06:50 ]

 
Nom : Mathieu Lombaert

Date de naissance : 17/08/1995

Nombre d’années dans le triathlon : 7. J’ai commencé en quatrième secondaire, à l’âge de 15 ans, après que mes professeurs de gymnastique (dont Philippe !) m’aient encouragé à me lancer là-dedans, voyant que je me débrouillais bien en course à pied. 

Quel genre de sportif êtes-vous : 

Endurant : j’ai toujours été plus attiré par les efforts longs et constants (hors mis en natation où j’aime aussi les gros sprints) que par les efforts courts et brutaux, plus douloureux à mon goût et qui me conviennent moins. Aussi, les semi-Ironman et Ironman complets sont plus impressionnants et prestigieux à mes yeux. 


Irrégulier : il me faut un objectif pour que je m’entraine sérieusement et régulièrement. C’est la raison pour laquelle j’essaie de me donner toujours de nouveaux challenges. 

Ce qui vous donne le plus de plaisir en triathlon : essayer de devenir de plus en plus fort d’années en années. J’aime le fait que ce sport soit impartial, puisque basé sur le chrono. La réussite dans bon nombre d’autres sports peut dépendre, dans une large mesure, d’un jugement humain (ex : l’arbitre de foot décide si le but est validé)… ce qui n’est pas le cas du triathlon. Le chrono est impartial, froid et juste… Et j’aime beaucoup ça. 

Discipline du triathlon dans laquelle vous êtes le plus fort : la natation. 

Discipline du triathlon que vous souhaitez améliorer le plus : Je veux progresser en tout… Mais si je devais cibler un aspect plus spécifique, j’aimerais augmenter ma puissance à vélo sur le plat. En effet, je commence doucement à en avoir marre de souffrir chaque fois que Bilal, Louis ou Joachim se mettent à pousser fort sur les pédales avec leurs grosses cuisses. 

Alimentation préférée sur triathlon : des cacahuètes… ça donne un petit côté « apéritif » plutôt plaisant. En général, elles se trouvent au ravito après la ligne d’arrivée. Sur la course en tant que telle, je dirais les barres (j’aime pas trop les gels). 

Boisson préférée sur triathlon : le coca lors des semi-marathon des semi Ironman (en général, il n’y en pas sur distance olympique ou sprint… :’( ). 

Votre course préférée : l’Ironman d’Hawaï. Dommage que je ne l’aie jamais regardé qu’à la télévision. En vrai, tout triathlète rêve de cette course mythique… logique.

Votre vélo de rêve : les miens. Je suis heureux avec mon canyon et mon kuota. L’un est un vélo de route parfait pour la montagne, très léger, et l’autre est un vélo de CLM, qui sera ma machine de combat lors de l’Ironman de Cervia le 22/09/2018. 

Le gars que vous voulez battre la saison prochaine : je pense que le triathlon est avant tout une expérience personnelle, de dépassement, de découverte… Non, je déconne. Je veux battre Joachim et Karkan (parce qu’il a fait de moi son ennemi number 1). J’aimerais aussi parvenir à battre une fois Louis, juste parce que je suis persuadé que ça l’emmerderait solidement. 

La ou les parties de votre corps que vous chérissez le plus : c’est extrêmement indiscret comme question… pour ne pas choquer, je dirais mes jambes. 


Votre meilleur résultat en triathlon : 
En terme de souvenir, je dirais sans doute le triathlon de Seneffe 2012 ou 2013 (plus trop certain…) au cours duquel j’avais battu Vincent Veldeman. A l’époque, c’était la grosse guerre entre nous à chaque compet (et une cool amitié en dehors des courses !) mais il me manquait systématiquement quelque chose sur la partie à pied, où il me surpassait… Cette fois-là cependant, la chance tourna, ce dont je fus très heureux.

Niveau chrono, sans nul doute le semi ironman d’Eupen (1,9- 90- 21) bouclé en 4h50. Trois ans avant, j’avais bouclé mon premier semi, le Belman, dans la douleur en 5h56… J’étais donc heureux de pouvoir constater cette énorme progression. Je sais que j’ai encore une marge de progression et j’espère pouvoir passer un palier dans les années à venir. 

Votre meilleur temps :
Sur 400m natation : 5’33’’ 
Sur 1900m natation : 28’15’’
Sur 5 km à pied : 17’37’’
Sur 10km à pied : 38’00